Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

AccueilEn pratique > ActualitésPrix littéraire 2018

Prix littéraire 2018

Publié le 26 avril 2018
Après plus de 3 heures d’échanges animés, les membres du jury ont délibéré mardi 24 avril, dans les salons de l’Automobile club de Bordeaux, ils ont retenu le roman « La Sonate à Bridgetower » d’Emmanuel DONGALA pour le 11ème Prix Montesquieu du Cercle des amis de Montesquieu et de la Ville de La Brède

Ce livre révèle l’histoire de la célèbre Sonate à Kreutzer qui n’a pas été composée pour le violoniste Rodolphe Kreutzer, et ne l’a d’ailleurs jamais interprétée, mais pour un jeune musicien tombé dans l’oubli : le violoniste prodige George Bridgetower, fils d’un « noir de la Barbade » et d’une polonaise. L’ouvrage raconte comment celui-ci est devenu l’ami auquel Beethoven a dédié l’un de ses morceaux les plus virtuoses. De Paris à Londres, puis Vienne, ce récit d’apprentissage aussi vivant qu’érudit confronte aux bouleversements politiques et sociaux – notamment la mise en cause de l’esclavage aux colonies et l’évolution de la condition des Noirs en Europe – les transformations majeures que vit le monde des idées, de la musique et des sciences, pour éclairer les paradoxes et les accomplissements du Siècle des lumières.

Originaire du Congo, Emmanuel Dongala a longtemps enseigné la chimie et la littérature et vit actuellement entre la France et les Etats-Unis. Son œuvre est traduite dans une douzaine de langues et son roman Johnny chien méchant (Le Serpent à plumes, 2002) a été adapté au cinéma par Jean-Stéphane Sauvaire sous le titre Johnny Mad Dog.

Le prix lui sera officiellement remis au Château de La Brède lors de la Manifestation « Montesquieu et Nous » du 15 septembre 2018.

Les membres du jury
Les membres du jury
 

'En Pratique

Lettre d'information