Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
AccueilDécouvrir La Brède > PatrimoineL’Eglise Saint Jean d’Etampes

L’Eglise Saint Jean d’Etampes

 
C’est le bâtiment le plus ancien de la Commune. Dédiée à Saint Jean d’Etampes ou d’Estampes, elle doit son nom à la présence sur la paroisse d’une installation templière à l’emplacement d’une des plus anciennes maisons du Bourg.
Eglise Saint Jean d'Etampes
Eglise Saint Jean d’Etampes

Suite aux outrages du temps, le monument a fait l’objet d’une reconstruction en style néo-roman par l’architecte Gustave Alaux, ami et disciple de Viollet Le Duc entre 1854 et 1864.

Subsistent du bâtiment d’origine la façade de la nef et le portail central de style roman saintongeais qui sont datés du XIème siècle. A noter, les magnifiques modillons du portail.

La restauration réalisée par la Commune entre 2000 et 2003 souligne la beauté de l’ensemble au cœur du Bourg ancien.

Le tétramorphe

L’église de La Brède est reconnue pour son tétramorphe, représentation romane des quatre évangélistes autour du Christ en majesté (habituellement rencontré sur le tympan des portails) inspirée de la vision d’Ezéchiel, retranscrite par Saint-Jean dans l’Apocalypse.

De toutes les représentations du tétramorphe déjà relevées sur les autres clochers de l’architecte, ce sont les plus imposantes et les plus basses, à 13 m de hauteur. L’ordre indiqué par Saint-Jean dans l’Apocalypse est respecté, les phylactères tenus par les évangélistes sont encore visibles.

La Vierge Priante

Vierge Priante
Vierge Priante

Cette statue médiévale du XIème siècle a été découverte en 2003 dans les fondations de la façade du collatéral gauche de l’église, à l’occasion de la rénovation de l’édifice.

Elle se présentait en deux morceaux principaux, et dix neuf autres morceaux allant de 18 cm de long pour le plus grand à 2,5 cm pour le plus petit.

En 2004, les Services de la DRAC accordent une subvention pour sa restauration et inscrivent cette statue à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Plusieurs siècles après cette statue a retrouvé sa place dans l’église.

Les images jointes

Aigle => ascension = > Jean - JPG - 92.5 ko
Aigle => ascension = > Jean
Taureau = > crucifixion => Luc - JPG - 100.8 ko
Taureau = > crucifixion => Luc
Lion = > résurrection => Marc - JPG - 83.3 ko
Lion = > résurrection => Marc
Homme => Jésus => Mathieu - JPG - 93.6 ko
Homme => Jésus => Mathieu
 

'En Pratique

Lettre d'information